Au Salone del Mobile 2022 de Milan Rubelli Casa. Et au FuoriSalone...

Au Salone del Mobile de Milano les nouveautés de RUBELLI CASA. Au FuoriSalone, dans le showroom de Via Fatebenefratelli, la première collection de tissus de Luke Edward Hall et la deuxième collection capsule de Peter Marino.

Rubelli présente les nouveautés de RUBELLI CASA au Salone del Mobile de Milan, et au FuoriSalone, dans sa boutique phare milanaise, la première collection de tissus signée par Luke Edward Hall, « Return to Arcadia », et la deuxième collection capsule de Peter Marino pour Rubelli, « Second Firing ».

Rubelli Casa est présente dans le hall 3 (A11/A15) avec un stand conçu par Matteo Nunziati qui identifie la marque misant sur l’intégration du textile et de l’ameublement. Une vingtaine de grands « panneaux », réalisés uniquement avec des fils de chaîne dans trois dégradés de couleurs différents, délimitent l’espace d’exposition en y laissant entrevoir les nouvelles vedettes de la collection: les familles de sièges « Yak » et « Dedalo » ainsi que la famille de consoles, de bureaux et de tables basses « Sinua », toutes conçues par l’architecte Matteo Nunziati.

A l’occasion du Fuorisalone, Rubelli transforme sa boutique phare de Via Fatebenefratelli n. 9 avec une installation ensorcelante signée par le designer anglais Luke Edward Hall. L’architecte d’intérieur présente « Return to Arcadia », une collection de 13 tissus – s’inspirant de son jardin dans la campagne anglaise et de motifs de l’architecture et de l’art classique – capables de raviver et de personnaliser les espaces de vie: rayures et fleurs, géométries, motifs petits et grands déclinés à la fois dans des coloris « anciens » et dans des tonalités plus vives et intenses. La collection capsule « picturale et alchimique » de Peter Marino intitulée « Second Firing » est elle aussi présentée dans la boutique phare de la maison Rubelli. Le nom de cette collection de 10 tissus évoque la cuisson de la céramique. En effet, la muse inspiratrice di Peter Marino a été avant tout sa collection personnelle de vases multicolores de Pierre Adrien Dalpayrat, artiste céramiste français de la fin du XIXe siècle, et ensuite les couleurs du peintre vénitien Paul Véronèse. Le célèbre architecte américain a réussi à reproduire au métier à tisser l’alchimie du creuset en transférant sur les tissus les effets flammés et la matérialité des poteries.

©️ 2024 Rubelli S.p.A. | S. Marco 3395, Venezia | VAT IT 03333900276 | C.F. 05091270487 | R.E.A. VE 293920 | Fully Paid-up Capital €15 .000.000 I.V. | Powered by Eurostep